Eau potable à Boukoumbé, Covè, Zagnanado : Le Gouvernement Talon octroie 10 milliards à la Soneb

En Conseil des ministres du mercredi 12 décembre 2018, le Gouvernement béninois a approuvé la rétrocession à la SONEB, sous forme de don, du prêt du Fonds koweitien pour le Développement économique arabe (Fkdea) relatif au financement du Projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable des villes de Boukoumbé, Covè, Zagnanado et leurs localités environnantes.

La Société béninoise des eaux du Bénin (SONEB) va hériter des fonds issus du prêt du Fonds koweitien pour le développement économique arabe (Fkdea) pour exécuter des projets d’eau potable dans trois (03) communes du Bénin. Il s’agit de Boukoumbé, Covè, Zagnanado et de leurs localités environnantes. Ces 03 villes sont situées dans des zones  hydrologiquement difficiles.  L'accès à l'eau pour les populations desdites localités reste ainsi très problématique et un défi majeur demandant d’importants investissements financiers. Or, l’accès à l’eau potable pour tous au Bénin constitue un enjeu majeur du Chef de l'Etat et du Programme d'Actions du Gouvernement (PAG). Le don de l’Etat à la SONEB, qui porte sur un montant de dix milliards cent quatre-vingt-quatorze millions six cent mille (10.194.600.000) Fcfa s'inscrit  dans le cadre de la mise en oeuvre du Projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable de ces trois communes et leurs localités environnantes, initié afin de soulager la peine des populations de Boukoumbé, Covè et Zagnanado. Une bouffée d’oxygène pour la SONEB qui pourra ainsi moderniser, densifier et conforter ses infrastructures ainsi que sécuriser l'alimentation en eau potable dans les communes indiquées. A travers cette décision, le président Patrice Talon confirme davantage son pari de fournir l’eau potable à tous les Béninois d’ici à 2021 et démontre son ambition d'oeuvrer à renforcer l'opérationnalisation des services publics  au bénéfice du bien-être des populations.